Maria-Letizia Piantoni est italienne, elle vit et travaille à Paris depuis 1986.Elle travaille pendant trois ans auprès de l’Union latine, Organisation intergouvernementale, avant de se tourner depuis 1990 vers la photo.Elle réalise des photos de presse et publicité et collabore avec des maisons de disques.En 1988, elle donne une conférence à l’E.N.A. (Paris) sur le futurisme dont un des thèmes conducteurs est celui de la perception simultanée. L’intérêt qu’elle porte au thème de la relation de l’homme aux « lieux qu’il habite » se profile déjà.Elle quitte le milieu de la photo en 1998 pour y revenir seulement dix ans plus tard avec sa série « Stanze » (shortlist du prix hsbc 2010 – prix Roger Thérond 2011).En répondant à un appel d’offre pour la réalisation d’un reportage sur un lieu voué à disparaître (les barres de l’Ile Marante en banlieue parisienne) elle mène de front reportage et travail personnel.A partir de cette série le choix du cadrage, volontairement répétitif et central et le traitement de l’image entrent de plus en plus en résonance avec la peinture italienne du XV et XVI siècles. L’exploration émotionnelle de la mémoire me poursuit depuis mes premiers pas en photos. Mémoire d’architectures vides ou vidées, mémoires de villes qui ne gardent du passage des hommes que des traces fantomatiques, mémoire d’instants quotidiens que l’on pense insignifiants. Ce qui rend possible l’expérience, c’est la mémoire qui introduit le passé dans le présent et rassemble plusieurs moments du temps en une intuition unique, imprégnée à la fois de passé et de futur.

 

 

Tirage jet d’encre pigmentaire

Papier Fine Art musée

Caisse américaine

(110 x 80 cm)

 

Edition limitée à 8 ex.,

numérotée et signée

 

Dimension : 90 x 60 cm

Prix : 1300 euros

 

 

 

MARIA LETIZIA PIANTONI

press to zoom

INSTALLATION

 

Papier peint imprimé sur Dos bleu

Tirage en caisse américaine

(110 x 80 cm)

Lumière

 

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom