Peuples des Confins qui s’éloignent avant que l’on ne les puisse connaître.

 

Fasciné par l’image qui défile devant ses yeux lors de ses premiers voyages, le travelling lui semble être dès son plus jeune âge, son paysage de prédilection. Alexandre Dupeyron remarque dans sa douzième année les courbes et les lignes parfaites que forment la nature en mouvement, le bitume, les bâtiments. Il suit les traces humaines sur les chantiers, dans les friches industrielles, sous les ponts. Il se perd, pour entrer dans un monde qui lui appartient peu à peu d’autant mieux qu’il l’a rêvé. Photographe indépendant depuis 2006, les limites qu’il trouve dans son travail de photojournaliste, le poussent à affirmer toujours plus sa propre voix. Sa photographie a la géométrie variable de ses voyages. Du Maroc, à Singapour en passant par l’Inde, elle s’adapte et le suit. Parallèlement, son regard se construit et s’affirme. Le temps de la photographie le ralentit, l’empêche de courir si vite vers l’avenir. C’est ensuite le photographe qui décomposera ce temps. Le révèlera par une prise de mouvement capturé entre deux états. Dans ce processus vital, il s’accroche au monde, à son essence, et continue sa démarche consciente, de regarder la vie humaine, les yeux grands ouverts, en se mouvant de manière aléatoire, pour être surpris par un monde plus grand que lui.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

INSTALLATION

 

 

Impression murale sur Dos bleu de 2 x 3 m /

5 totems constitués de 12 objets photographiques de bois de pin vieilli travaillé main par l’artiste

Impression jet d’encre pigmentaire sur papier Fine Art Hahnemülhe

contrecollée sur aluminium

 

Exemplaire unique

 

Prix de l'installation complète :

4500 euros

Prix objet photographique :

380 euros

 

 

 Monades urbaines

 

Impression jet d’encre pigmentaire

Papier Fine Art Hahnemülhe

 

Edition limitée à 10 ex., numérotée et signée

 

Dimension : 60 x 90 cm

Prix : 650 euros

 

Dimension : 100 x 150 cm

Prix : 950 euros